dépêche

 - 

Parkinson: bénéfice maintenu à 10 ans de la stimulation cérébrale profonde indépendamment de la zone cérébrale ciblée

La stimulation cérébrale profonde a un bénéfice maintenu sur au moins 10 ans chez les patients atteints d'une maladie de Parkinson de manière équivalente, que ce soit en ciblant le noyau sous-thalamique ou le globus pallidus interne, selon des données américaines présentées dimanche au congrès virtuel de l'American Academy of Neurology (AAN).

Cet article est réservé aux abonnés APMnews.com

Vous souhaitez lire la suite ?

30 à 50 dépêches par jour sur les sujets du domaine de la santé

50 000 utilisateurs en France

20 journalistes experts en France et 3 bureaux en Europe

 

A lire aussi