dépêche

 - 

Une analyse des médicaments responsables du plus grand nombre d'effets indésirables fatals rapportés en 2010-2019

Les antinéoplasiques lénalidomide et thalidomide, ainsi que l'anti-ostéoporotique dénosumab sont les trois médicaments impliqués dans le plus grand nombre d'effets indésirables fatals déclarés dans la base de pharmacovigilance de l'Organisation mondiale de la santé (OMS) au cours de la décennie 2010-2019, selon une analyse française publiée dans le British Journal of Clinical Pharmacology.

Cet article est réservé aux abonnés APMnews.com

Vous souhaitez lire la suite ?

30 à 50 dépêches par jour sur les sujets du domaine de la santé

50 000 utilisateurs en France

20 journalistes experts en France et 3 bureaux en Europe

 

A lire aussi