dépêche

 - 

Prévention de l'insuffisance cardiaque après infarctus: sacubitril/valsartan pas plus efficace que le ramipril

L'association sacubitril/valsartan (Entresto*, Novartis) ne s'est pas montrée plus efficace qu'un traitement de référence, l'IEC ramipril, en prévention de l'insuffisance cardiaque ou des décès cardiovasculaires après un infarctus, malgré des tendances favorables sur certains critères, dans une large étude randomisée présentée samedi au congrès virtuel de l'American College of Cardiology (ACC).

Cet article est réservé aux abonnés APMnews.com

Vous souhaitez lire la suite ?

30 à 50 dépêches par jour sur les sujets du domaine de la santé

50 000 utilisateurs en France

20 journalistes experts en France et 3 bureaux en Europe

 

A lire aussi