dépêche

 - 

Détresse psychologique plus marquée chez les adolescents et les filles pendant le premier confinement

Lors du premier confinement au printemps 2020, la santé mentale semble avoir été plus impactée chez les adolescents que les enfants plus jeunes de 9-12 ans, ainsi que davantage chez les filles que chez les garçons, selon les premiers résultats de l'étude CONFEADO publiés jeudi par Santé publique France dans un article du Bulletin épidémiologique hebdomadaire (BEH).

Cet article est réservé aux abonnés APMnews.com

Vous souhaitez lire la suite ?

30 à 50 dépêches par jour sur les sujets du domaine de la santé

50 000 utilisateurs en France

20 journalistes experts en France et 3 bureaux en Europe

 

A lire aussi