dépêche

 - 

Faible recours aux soins palliatifs pour les patients décédant d'une SLA à l'hôpital

La majorité des patients atteints d'une sclérose latérale amyotrophique (SLA) décèdent en milieu hospitalier, principalement des suites d'une insuffisance respiratoire, mais le recours aux soins palliatifs paraît insuffisant au regard des recommandations, selon les résultats d'une enquête présentées aux Journées de neurologie de langue française (JNLF), qui se tiennent virtuellement cette semaine.

Cet article est réservé aux abonnés APMnews.com

Vous souhaitez lire la suite ?

30 à 50 dépêches par jour sur les sujets du domaine de la santé

50 000 utilisateurs en France

20 journalistes experts en France et 3 bureaux en Europe

 

A lire aussi