dépêche

 - 

Covid-19 sévère: le mavrilimumab réduit le risque de ventilation mécanique et de décès (phase II)

L'anticorps monoclonal mavrilimumab (Kiniksa Pharmaceuticals), administré en plus des traitements standard, a réduit le risque de recours à la ventilation mécanique et de décès chez les patients atteints de Covid-19 sévère avec pneumonie et hyperinflammation systémique, selon une étude de phase II internationale, présentée au congrès virtuel de l'European Alliance of Associations for Rheumatology (EULAR, ex-European League Against Rheumatism), qui débute mercredi.

Cet article est réservé aux abonnés APMnews.com

Vous souhaitez lire la suite ?

30 à 50 dépêches par jour sur les sujets du domaine de la santé

50 000 utilisateurs en France

20 journalistes experts en France et 3 bureaux en Europe

 

A lire aussi