dépêche

 - 

Cancer du sein précoce : intérêt de la réponse pathologique complète pour alléger la chimiothérapie avant et après chirurgie

Une étude conduite auprès de femmes atteintes d'un cancer du sein de phase précoce HER2+, montre que l'obtention d'une réponse pathologique complète, après traitement néoadjuvant allégé, pourrait permettre de se passer de chimiothérapie adjuvante, selon des résultats présentés dimanche lors du congrès annuel de l'American Society of Clinical Oncology (ASCO).

Cet article est réservé aux abonnés APMnews.com

Vous souhaitez lire la suite ?

30 à 50 dépêches par jour sur les sujets du domaine de la santé

50 000 utilisateurs en France

20 journalistes experts en France et 3 bureaux en Europe

 

A lire aussi