dépêche

 - 

Cancer du sein triple négatif: ajouter le durvalumab à la chimiothérapie néo-adjuvante pourrait améliorer la survie

Ajouter l'anti PD-L1 durvalumab (Imfinzi*, AstraZeneca) à la chimiothérapie néo-adjuvante du cancer du sein triple négatif pourrait diminuer le risque de métastase, voire améliorer la survie, suggère une étude de taille modérée dont les résultats ont été présentés lors d'une session orale du congrès de l'American Society of Clinical Oncology (ASCO) dimanche.

Cet article est réservé aux abonnés APMnews.com

Vous souhaitez lire la suite ?

30 à 50 dépêches par jour sur les sujets du domaine de la santé

50 000 utilisateurs en France

20 journalistes experts en France et 3 bureaux en Europe

 

A lire aussi