dépêche

 - 

Artérite à cellules géantes: le mavrilimumab prévient les exacerbations et améliore la rémission (phase II)

L'anticorps monoclonal ciblant le récepteur du GM-CSF mavrilimumab (Kiniksa Pharmaceuticals) s'est montré supérieur à un placebo sur le risque d'exacerbation et le maintien de la rémission chez les patients atteints d'artérite à cellules géantes, dans une étude de phase II présentée la semaine dernière au congrès virtuel de l'European Alliance of Associations for Rheumatology (EULAR).

Cet article est réservé aux abonnés APMnews.com

Vous souhaitez lire la suite ?

30 à 50 dépêches par jour sur les sujets du domaine de la santé

50 000 utilisateurs en France

20 journalistes experts en France et 3 bureaux en Europe

 

A lire aussi