dépêche

 - 

Après la 12e semaine de grossesse, la chimiothérapie est associée à un risque de malformations congénitales similaire à la population générale

La chimiothérapie chez les femmes enceintes est associée à un risque de malformations congénitales similaire à la population générale si elle est réalisée après la 12e semaine de grossesse, selon une étude publiée par JAMA Network Open.

Cet article est réservé aux abonnés APMnews.com

Vous souhaitez lire la suite ?

30 à 50 dépêches par jour sur les sujets du domaine de la santé

50 000 utilisateurs en France

20 journalistes experts en France et 3 bureaux en Europe

 

A lire aussi