dépêche

 - 

Un dépistage spécifique en cas de mutation d'ATM, CHEK2 et PALB2 réduirait de plus de 50% la mortalité par cancer du sein

Une stratégie spécifique de dépistage du cancer du sein avec IRM et mammographie chez les femmes porteuses de mutations dans les gènes ATM, CHEK2 et PALB2 pourrait permettre de diminuer de plus de 50% leur mortalité par cancer du sein, selon une étude de modélisation dont les résultats ont été présentés au congrès de l'American Society of Clinical Oncology (ASCO).

Cet article est réservé aux abonnés APMnews.com

Vous souhaitez lire la suite ?

30 à 50 dépêches par jour sur les sujets du domaine de la santé

50 000 utilisateurs en France

20 journalistes experts en France et 3 bureaux en Europe

 

A lire aussi