dépêche

 - 

L'immunothérapie associée à une meilleure survie globale des patients atteints d'un cancer du poumon métastatique en France

En France, les patients atteints d'un cancer du poumon non à petites cellules (NAPC) métastatique ont une meilleure survie globale lorsqu'ils sont traités en première ligne par immunothérapie par rapport à la chimiothérapie, selon des résultats en vie réelle, présentés la semaine dernière lors de la 15e conférence francophone d’épidémiologie clinique (Epiclin 2021).

Cet article est réservé aux abonnés APMnews.com

Vous souhaitez lire la suite ?

30 à 50 dépêches par jour sur les sujets du domaine de la santé

50 000 utilisateurs en France

20 journalistes experts en France et 3 bureaux en Europe

 

A lire aussi