dépêche

 - 

Chez les patients âgés, le traitement du cancer de la prostate diverge souvent des recommandations avec un impact sur leur survie

En France, chez les hommes de plus de 70 ans, le traitement du cancer de la prostate diverge dans environ la moitié des cas des recommandations nationales et internationales, et ces discordances sont associées à une survie globale plus courte, selon des résultats présentés lors de la 15e conférence francophone d’épidémiologie clinique (Epiclin 2021).

Cet article est réservé aux abonnés APMnews.com

Vous souhaitez lire la suite ?

30 à 50 dépêches par jour sur les sujets du domaine de la santé

50 000 utilisateurs en France

20 journalistes experts en France et 3 bureaux en Europe

 

A lire aussi