dépêche

 - 

Infections, événements cardiovasculaires et myasthénies associés aux inhibiteurs de checkpoint

Les inhibiteurs de checkpoint, immunothérapies prescrites aux patients atteints de cancer, sont associés à un surrisque d'infections, de certains événements cardiovasculaires et peuvent induire des myasthénies, selon des résultats d'études présentés mardi et mercredi lors du congrès de la Société française de pharmacologie et de thérapeutique (SFPT).

Cet article est réservé aux abonnés APMnews.com

Vous souhaitez lire la suite ?

30 à 50 dépêches par jour sur les sujets du domaine de la santé

50 000 utilisateurs en France

20 journalistes experts en France et 3 bureaux en Europe

 

A lire aussi