dépêche

 - 

Des nécrolyses épidermiques toxiques et syndromes de Stevens-Johnson avec les immunothérapies du cancer

Les immunothérapies anticancéreuses par inhibiteurs de "checkpoint" sont associées à une augmentation de risque de nécrolyse épidermique toxique et de syndrome de Stevens-Johnson, selon des chercheurs chinois qui publient leurs résultats dans EClinicalMedicine.

Cet article est réservé aux abonnés APMnews.com

Vous souhaitez lire la suite ?

30 à 50 dépêches par jour sur les sujets du domaine de la santé

50 000 utilisateurs en France

20 journalistes experts en France et 3 bureaux en Europe

 

A lire aussi