dépêche

 - 

Opiacés: J&J accepte de payer 230 millions de dollars à l'Etat de New York pour mettre un terme aux plaintes

Johnson & Johnson (J&J) et le procureur général de New York ont annoncé samedi dans des communiqués séparés avoir trouvé un accord financier d'un montant d'au moins 230 millions de dollars afin de mettre un terme aux plaintes accusant le laboratoire d'avoir alimenté la crise des opiacés dans l'Etat.

Cet article est réservé aux abonnés APMnews.com

Vous souhaitez lire la suite ?

30 à 50 dépêches par jour sur les sujets du domaine de la santé

50 000 utilisateurs en France

20 journalistes experts en France et 3 bureaux en Europe

 

A lire aussi