dépêche

 - 

Données rassurantes d'une large cohorte sur le risque de cancer des enfants conçus par AMP

Les enfants conçus par assistance médicale à la procréation (AMP, PMA) n'ont pas plus de risque de développer un cancer que la population générale ou que les enfants de mère infertile mais n'ayant pas bénéficié de techniques d'AMP, selon une étude néerlandaise présentée lundi au congrès virtuel de l'European Society of Human Reproduction and Embryology (ESHRE).

Cet article est réservé aux abonnés APMnews.com

Vous souhaitez lire la suite ?

30 à 50 dépêches par jour sur les sujets du domaine de la santé

50 000 utilisateurs en France

20 journalistes experts en France et 3 bureaux en Europe

 

A lire aussi