dépêche

 - 

La déprescription est à engager de façon intelligente et avec la participation du patient âgé ou de son aidant

La déprescription qui vise à réduire les risques d'effets indésirables des traitements et à améliorer la qualité de vie du patient, mérite d'être engagée de façon raisonnée et avec sa participation, ont expliqué des pharmaciens hospitaliers lors du congrès du Syndicat national des pharmaciens des établissements publics de santé (Synprefh) qui s'est tenu à Lyon la semaine dernière.

Cet article est réservé aux abonnés APMnews.com

Vous souhaitez lire la suite ?

30 à 50 dépêches par jour sur les sujets du domaine de la santé

50 000 utilisateurs en France

20 journalistes experts en France et 3 bureaux en Europe

 

A lire aussi