dépêche

 - 

Les antimétabolites, les IPP et les bêtabloquants peuvent aussi favoriser l'antibiorésistance des entérobactéries

Les médicaments des familles des antimétabolites, des inhibiteurs de la pompe à protons (IPP) et des bêtabloquants semblent favoriser le développement de résistance aux antibiotiques des entérobactéries, suggère une étude israélienne présentée à l'European Congress of Clinical Microbiology & Infectious Diseases (ECCMID), qui a ouvert en ligne vendredi.

Cet article est réservé aux abonnés APMnews.com

Vous souhaitez lire la suite ?

30 à 50 dépêches par jour sur les sujets du domaine de la santé

50 000 utilisateurs en France

20 journalistes experts en France et 3 bureaux en Europe

 

A lire aussi