dépêche

 - 

L'ANSM mauvaise élève européenne en matière de transparence des données d'essais cliniques

La France fait partie des Etats européens les moins transparents en matière de données entourant les essais cliniques, avec 49% des protocoles d'études publiés dans le registre européen EudraCT, ont constaté des chercheurs de l'Université d'Oxford, qui mettent en cause l'Agence nationale de la sécurité du médicament et des produits de santé (ANSM), chargée de s'assurer de la publication de ces informations.

Cet article est réservé aux abonnés APMnews.com

Vous souhaitez lire la suite ?

30 à 50 dépêches par jour sur les sujets du domaine de la santé

50 000 utilisateurs en France

20 journalistes experts en France et 3 bureaux en Europe

 

A lire aussi