dépêche

 - 

Myélome multiple: le melphalan flufénamide améliore la survie sans progression mais pourrait dégrader la survie globale

Le melphalan flufénamide (Pepaxto*, Oncopeptides) a amélioré la survie sans progression, au détriment d'une survie globale qui tend à être dégradée, chez les patients traités pour un myélome multiple réfractaire dans l'essai de phase III OCEAN, selon une réanalyse diffusée jeudi par Oncopeptides.

Cet article est réservé aux abonnés APMnews.com

Vous souhaitez lire la suite ?

30 à 50 dépêches par jour sur les sujets du domaine de la santé

50 000 utilisateurs en France

20 journalistes experts en France et 3 bureaux en Europe

 

A lire aussi