dépêche

 - 

Cancer du sein triple négatif: le pembrolizumab en néo-adjuvant puis adjuvant allonge la survie sans progression

Une immunothérapie par pembrolizumab (Keytruda*) donnée à la fois en néo-adjuvant avec une chimiothérapie puis seul en adjuvant s'est montrée plus efficace que seulement une chimiothérapie néo-adjuvante en traitement du cancer du sein triple négatif de stade précoce, annonce Merck & Co vendredi.

Cet article est réservé aux abonnés APMnews.com

Vous souhaitez lire la suite ?

30 à 50 dépêches par jour sur les sujets du domaine de la santé

50 000 utilisateurs en France

20 journalistes experts en France et 3 bureaux en Europe

 

A lire aussi