dépêche

 - 

Baby Powder* contaminé: J&J envisage de transférer ses responsabilités à une entreprise en faillite

Johnson & Johnson (J&J) étudie un plan visant à transférer les responsabilités liées au vaste litige sur le talc pour bébé de sa gamme Baby Powder* dans une nouvelle entreprise pour laquelle il demanderait à être placé sous la protection de la loi américaine sur les faillites, selon sept personnes proches de l'affaire citées par Reuters lundi.

Cet article est réservé aux abonnés APMnews.com

Vous souhaitez lire la suite ?

30 à 50 dépêches par jour sur les sujets du domaine de la santé

50 000 utilisateurs en France

20 journalistes experts en France et 3 bureaux en Europe

 

A lire aussi