dépêche

 - 

Face aux risques d'usage excessif des écrans et d'addiction, le HCSP prône davantage de prévention et de régulation

Le Haut conseil de la santé publique (HCSP) formule une série de recommandations visant davantage à renforcer la prévention des risques associés à un usage excessif des écrans chez les enfants et adolescents et appelle les autorités publiques en particulier à développer des moyens de contrôle, dans un avis diffusé dimanche. Ce document, consacré à l'usage problématique des écrans, constitue la seconde partie d'un avis publié en janvier 2020 sur les effets de l'exposition aux écrans sur les enfants et les jeunes, dans lequel le HCSP recommandait en particulier d'interdire les écrans aux moins de 3 ans (cf APM SB6Q4V49K).

Cet article est réservé aux abonnés APMnews.com

Vous souhaitez lire la suite ?

30 à 50 dépêches par jour sur les sujets du domaine de la santé

50 000 utilisateurs en France

20 journalistes experts en France et 3 bureaux en Europe

 

A lire aussi