dépêche

 - 

En 2019, 10% des bactériémies associées aux dispositifs intravasculaires étaient dues à une bactérie multirésistante

La surveillance des infections associées aux dispositifs invasifs réalisée en 2019 révèle que 10% des bactériémies associées aux dispositifs intravasculaires étaient dues à une bactérie multirésistante, notamment des entérobactéries résistantes aux céphalosporines de 3e génération (C3G), selon un rapport mis en ligne en juillet.

Cet article est réservé aux abonnés APMnews.com

Vous souhaitez lire la suite ?

30 à 50 dépêches par jour sur les sujets du domaine de la santé

50 000 utilisateurs en France

20 journalistes experts en France et 3 bureaux en Europe

 

A lire aussi