dépêche

 - 

Les anticoagulants oraux directs ne sont pas équivalents chez les patients à haut risque de saignement digestif

WASHINGTON, 20 août 2021 (APMnews) - Les différentes molécules de la classe des anticoagulants oraux directs (AOD) n'ont pas tous une efficacité et un profil de sécurité similaires chez les patients présentant une fibrillation atriale et qui sont à haut risque de saignement digestif, selon une étude observationnelle montrant un profil plus défavorable pour le rivaroxaban (Xarelto*, Bayer).

Cet article est réservé aux abonnés APMnews.com

Vous souhaitez lire la suite ?

30 à 50 dépêches par jour sur les sujets du domaine de la santé

50 000 utilisateurs en France

20 journalistes experts en France et 3 bureaux en Europe

 

A lire aussi