dépêche

 - 

Revers pour le CAR-T Kymriah* dans des lymphomes dans une étude randomisée

Le traitement par cellules CAR-T Kymriah* (tisagenlecleucel) n'a pas permis d'allonger la survie sans progression de patients souffrant de lymphomes diffus à grandes cellules B résistants ou réfractaires au traitement de 1re ligne, par comparaison avec le traitement actuel de 2e ligne, dans une étude randomisée, annonce Novartis.

Cet article est réservé aux abonnés APMnews.com

Vous souhaitez lire la suite ?

30 à 50 dépêches par jour sur les sujets du domaine de la santé

50 000 utilisateurs en France

20 journalistes experts en France et 3 bureaux en Europe

 

A lire aussi