dépêche

 - 

L'injection intratumorale d'un "cocktail" d'ARNm entraîne des régressions tumorales (étude expérimentale)

L'injection intratumorale de 4 ARN messagers permettant de produire localement des cytokines qui stimulent le système immunitaire a entraîné des régressions tumorales et un allongement de la survie, dans une étude chez l'animal de chercheurs de BioNTech et Sanofi, publiée par Science Translational Medicine.

Cet article est réservé aux abonnés APMnews.com

Vous souhaitez lire la suite ?

30 à 50 dépêches par jour sur les sujets du domaine de la santé

50 000 utilisateurs en France

20 journalistes experts en France et 3 bureaux en Europe

 

A lire aussi