dépêche

 - 

L'Anses recommande de renforcer l'encadrement de l'épilation à la lumière pulsée intense en raison de ses risques

Il est nécessaire de renforcer l'encadrement de la mise sur le marché des appareils d'épilation à la lumière pulsée intense qu'ils soient destinés à un usage direct par le grand public ou par des professionnels, dont la formation doit aussi est être adaptée, et d'informer davantage les consommateurs des contre-indications et des précautions à respecter, préconise l'Agence nationale de sécurité sanitaire de l'alimentation, de l'environnement et du travail (Anses) dans un avis diffusé jeudi.

Cet article est réservé aux abonnés APMnews.com

Vous souhaitez lire la suite ?

30 à 50 dépêches par jour sur les sujets du domaine de la santé

50 000 utilisateurs en France

20 journalistes experts en France et 3 bureaux en Europe

 

A lire aussi