dépêche

 - 

Une IA capable de détecter précocement des nodules pulmonaires malins, avant le radiologue

Un algorithme d'intelligence artificielle (IA) a permis de détecter la présence de nodules pulmonaires malins sur des images de scanner jusqu'à un an avant des radiologues, avec toutefois un taux encore élevé de faux-positifs, selon les résultats d'une étude française présentés au congrès virtuel de l'European Respiratory Society (ERS), qui s'est achevé mercredi.

Cet article est réservé aux abonnés APMnews.com

Vous souhaitez lire la suite ?

30 à 50 dépêches par jour sur les sujets du domaine de la santé

50 000 utilisateurs en France

20 journalistes experts en France et 3 bureaux en Europe

 

A lire aussi