dépêche

 - 

Chez les garçons de 12-17 ans, le risque de myocardite après une 2e dose de Comirnaty* excède celui d'hospitalisation pour Covid (preprint)

Le risque de myocardite/péricardite après une deuxième injection du vaccin contre le Covid-19 Comirnaty* (Pfizer/BioNTech) paraît excéder le risque d'hospitalisation chez les garçons de 12-15 ans et 15-17 ans dépourvus de comorbidités, selon une étude mise en ligne mercredi sur le site de prépublication MedRXiv.

Cet article est réservé aux abonnés APMnews.com

Vous souhaitez lire la suite ?

30 à 50 dépêches par jour sur les sujets du domaine de la santé

50 000 utilisateurs en France

20 journalistes experts en France et 3 bureaux en Europe

 

A lire aussi