dépêche

 - 

Maladie rénale chronique: l'intensité de la prise en charge augmente avec la sévérité mais moins que recommandé

L'intensité de la prise en charge des patients augmente avec la sévérité de la maladie rénale chronique mais de manière moindre à ce qui est recommandé par la Haute autorité de santé (HAS), selon un état des lieux établi avec les données de la cohorte CKD-REIN et présenté mercredi lors d'une réunion en ligne organisée par la Société française de néphrologie, dialyse et transplantation (SFNDT).

Cet article est réservé aux abonnés APMnews.com

Vous souhaitez lire la suite ?

30 à 50 dépêches par jour sur les sujets du domaine de la santé

50 000 utilisateurs en France

20 journalistes experts en France et 3 bureaux en Europe

 

A lire aussi