dépêche

 - 

Sanofi Pasteur alerte sur la "dette immunitaire" liée aux retards de vaccination de rappel

Le retard pris dans les vaccinations de rappel en France pendant la crise sanitaire liée au Covid-19, avec 1 million de vaccins de rappel qui n'ont pas été administrés depuis mars 2020, crée une "dette immunitaire", et donc un risque de propagation plus rapide des maladies infectieuses dans la perspective d'un assouplissement des gestes barrières, a souligné la division vaccins de Sanofi, Sanofi Pasteur, lors d'une conférence de presse mercredi.

Cet article est réservé aux abonnés APMnews.com

Vous souhaitez lire la suite ?

30 à 50 dépêches par jour sur les sujets du domaine de la santé

50 000 utilisateurs en France

20 journalistes experts en France et 3 bureaux en Europe

 

A lire aussi