dépêche

 - 

Le bénéfice du sunitinib démontré dans une tumeur neuroendocrine très rare

L'inhibiteur de tyrosine kinase anti-VEGF sunitinib (Sutent*, Pfizer) a permis d'améliorer significativement la survie sans progression de patientes atteints de phéochromocytome et paragangliome malins, des tumeurs neuroendocrines très rares, selon les résultats d'un essai randomisé présenté lundi lors de la session présidentielle du congrès annuel de l'European Society for Medical Oncology (ESMO).

Cet article est réservé aux abonnés APMnews.com

Vous souhaitez lire la suite ?

30 à 50 dépêches par jour sur les sujets du domaine de la santé

50 000 utilisateurs en France

20 journalistes experts en France et 3 bureaux en Europe

 

A lire aussi