dépêche

 - 

Prolapsus des organes pelviens: un arrêté encadre la pose d'implants de suspension par voie haute

Un arrêté publié jeudi au Journal officiel encadre la pratique des actes associés à la pose d'implants de suspension dans le traitement du prolapsus des organes pelviens chez la femme par voie chirurgicale haute.

Cet article est réservé aux abonnés APMnews.com

Vous souhaitez lire la suite ?

30 à 50 dépêches par jour sur les sujets du domaine de la santé

50 000 utilisateurs en France

20 journalistes experts en France et 3 bureaux en Europe

 

A lire aussi