dépêche

 - 

Chez les cirrhotiques, même une consommation très faible d'alcool dégrade le pronostic (étude française)

Chez les patients atteints d'une cirrhose compensée liée à l'alcool, toute consommation d'alcool, même très faible, altère les chances de survie des patients, selon les résultats d'une étude française présentés vendredi lors des journées scientifiques de l'Association française pour l'étude du foie (Afef).

Cet article est réservé aux abonnés APMnews.com

Vous souhaitez lire la suite ?

30 à 50 dépêches par jour sur les sujets du domaine de la santé

50 000 utilisateurs en France

20 journalistes experts en France et 3 bureaux en Europe

 

A lire aussi