dépêche

 - 

Le durvalumab pourrait allonger la survie face au mésothéliome

L'anticorps anti-PD-L1 durvalumab (Imfinzi*, AstraZeneca), en association avec une chimiothérapie, pourrait allonger la survie face au mésothéliome pleural malin, suggère une étude pilote publiée par Nature Medicine.

Cet article est réservé aux abonnés APMnews.com

Vous souhaitez lire la suite ?

30 à 50 dépêches par jour sur les sujets du domaine de la santé

50 000 utilisateurs en France

20 journalistes experts en France et 3 bureaux en Europe

 

A lire aussi