dépêche

 - 

Lupus: absence de bénéfice clair de l'ajout du rituximab au bélimumab en séquentiel (phase III)

Le traitement séquentiel par bélimumab (Benlysta*, GlaxoSmithKline) et rituximab (Mabthera*, Roche) des patients atteints de lupus érythémateux disséminé n'améliore pas le contrôle de la maladie ni la rémission, par rapport au bélimumab seul, selon une étude de phase III présentée mardi au congrès virtuel de l'American College of Rheumatology (ACR).

Cet article est réservé aux abonnés APMnews.com

Vous souhaitez lire la suite ?

30 à 50 dépêches par jour sur les sujets du domaine de la santé

50 000 utilisateurs en France

20 journalistes experts en France et 3 bureaux en Europe

 

A lire aussi