dépêche

 - 

Crise des opioïdes aux USA: un jugement contre J&J annulé

La cour suprême de l'Oklahoma a annulé mardi un jugement qui condamnait Johnson & Johnson (J&J) à verser 465 millions de dommages et intérêts pour sa responsabilité dans cet Etat dans la crise des opioïdes qui a touché l'ensemble des Etats-Unis à partir de la fin des années 1990.

Cet article est réservé aux abonnés APMnews.com

Vous souhaitez lire la suite ?

30 à 50 dépêches par jour sur les sujets du domaine de la santé

50 000 utilisateurs en France

20 journalistes experts en France et 3 bureaux en Europe

 

A lire aussi