dépêche

 - 

Cancer du sein: une mauvaise observance du tamoxifène chez un tiers des patientes à 3 ans (étude française)

La mauvaise observance de l'hormonothérapie du cancer du sein par tamoxifène en raison d'effets indésirables augmente avec le temps, avec un tiers des patientes non observantes à 3 ans de suivi, met en évidence l'étude observationnelle française CANTO dont des données ont été présentées jeudi au congrès de la Société française de sénologie et pathologie mammaire (SFSPM) à Lyon.

Cet article est réservé aux abonnés APMnews.com

Vous souhaitez lire la suite ?

30 à 50 dépêches par jour sur les sujets du domaine de la santé

50 000 utilisateurs en France

20 journalistes experts en France et 3 bureaux en Europe

 

A lire aussi