dépêche

 - 

Pas de bénéfice des anti-agrégants inhibiteurs de P2Y12 chez les patients hospitalisés pour un Covid modéré

Les anti-agrégants plaquettaires inhibiteurs du récepteur P2Y12 n'améliorent pas l'évolution des patients hospitalisés avec une forme modérée de Covid-19, montre une étude internationale présentée lundi au congrès virtuel de l'American Heart Association (AHA).

Cet article est réservé aux abonnés APMnews.com

Vous souhaitez lire la suite ?

30 à 50 dépêches par jour sur les sujets du domaine de la santé

50 000 utilisateurs en France

20 journalistes experts en France et 3 bureaux en Europe

 

A lire aussi