dépêche

 - 

L'analyse des mouvements mandibulaires par intelligence artificielle pourrait faciliter le diagnostic des apnées du sommeil

L'analyse des mouvements mandibulaires par intelligence artificielle pourrait faciliter le diagnostic de syndrome d'apnées-hypopnées obstructives du sommeil (SAHOS) à domicile, suggèrent des données présentées au congrès commun de la Société française de recherche et médecine du sommeil (SFRMS) et de la Société de pneumologie de langue française (SPLF), en fin de semaine dernière à Lille et à distance.

Cet article est réservé aux abonnés APMnews.com

Vous souhaitez lire la suite ?

30 à 50 dépêches par jour sur les sujets du domaine de la santé

50 000 utilisateurs en France

20 journalistes experts en France et 3 bureaux en Europe

 

A lire aussi