dépêche

 - 

Goutte: la moitié des patients ayant initié un traitement hypo-uricémiant l'arrêtent avant 1 an (étude française)

La moitié des patients atteints de goutte qui ont initié un traitement hypo-uricémiant l'arrêtent avant 1 an, selon une étude française présentée dimanche au congrès de la Société française de rhumatologie (SFR) à Paris.

Cet article est réservé aux abonnés APMnews.com

Vous souhaitez lire la suite ?

30 à 50 dépêches par jour sur les sujets du domaine de la santé

50 000 utilisateurs en France

20 journalistes experts en France et 3 bureaux en Europe

 

A lire aussi