dépêche

 - 

Les vaccins à adénovirus associés à un surrisque d'infarctus du myocarde et d'embolie pulmonaire chez les moins de 75 ans

Chez les moins de 75 ans, il n'y a pas de surrisque d'événements cardiovasculaires graves après administration des vaccins anti-Covid à ARN messager, mais une incidence plus élevée d'infarctus et d'embolie pulmonaire après injection des vaccins à adénovirus, selon les résultats d'une étude du groupement d'intérêt scientifique (GIS) Epi-Phare publiés mardi sur le site de l'Agence nationale de sécurité du médicament et des produits de santé (ANSM).

Cet article est réservé aux abonnés APMnews.com

Vous souhaitez lire la suite ?

30 à 50 dépêches par jour sur les sujets du domaine de la santé

50 000 utilisateurs en France

20 journalistes experts en France et 3 bureaux en Europe

 

A lire aussi