dépêche

 - 

Asthme sévère: attendre 6 mois pour évaluer la réponse à une biothérapie, ne pas en changer trop vite (expert)

Pour évaluer correctement une biothérapie chez un asthmatique sévère, il faut notamment avoir réalisé une évaluation préalable rigoureuse, attendre 6 mois pour apprécier son efficacité, intégrer l'avis du patient et être prudent en changeant de biothérapie, selon une communication faite en session plénière au Congrès de pneumologie de langue française (CPLF) qui s'est tenu la semaine dernière à Lille.

Cet article est réservé aux abonnés APMnews.com

Vous souhaitez lire la suite ?

30 à 50 dépêches par jour sur les sujets du domaine de la santé

50 000 utilisateurs en France

20 journalistes experts en France et 3 bureaux en Europe

 

A lire aussi