dépêche

 - 

Peu d'impact à court terme de BA.2 ou du "relâchement des comportements" sur l'épidémie de Covid-19 (modélisation)

La diffusion du sous-variant BA.2 d'omicron en France ne devrait pas "générer un rebond fort de l'épidémie sur le court terme", même en cas de relâchement important des comportements, étant donné l'immunité importante acquise grâce à la vaccination et aux infections, selon une modélisation mise en ligne mardi sur le site de l'Institut Pasteur.

Cet article est réservé aux abonnés APMnews.com

Vous souhaitez lire la suite ?

30 à 50 dépêches par jour sur les sujets du domaine de la santé

50 000 utilisateurs en France

20 journalistes experts en France et 3 bureaux en Europe

 

A lire aussi