dépêche

 - 

Moindre risque de myocardite après le rappel avec Comirnaty* chez les adolescents

Le risque de myocardite post-vaccinal apparaît inférieur après l'injection d'un rappel avec Comirnaty* (Pfizer/BioNTech) par rapport à la deuxième dose, selon des données de pharmacovigilance américaines publiées mardi dans Journal of the American Medical Association (JAMA).

Cet article est réservé aux abonnés APMnews.com

Vous souhaitez lire la suite ?

30 à 50 dépêches par jour sur les sujets du domaine de la santé

50 000 utilisateurs en France

20 journalistes experts en France et 3 bureaux en Europe

 

A lire aussi