dépêche

 - 

Transfert mono-embryonnaire: le time-lapse pour la sélection des embryons à J2-J3 sans avantage sur le taux de succès

Le recours à la technologie time-lapse pour l'évaluation du potentiel de développement des embryons conçus par fécondation in vitro (FIV) avant leur transfert n'apporte aucun avantage, et apparaît même moins bon, par rapport à l'évaluation morphologique conventionnelle sur le taux de naissance vivante après transfert mono-embryonnaire, montre une étude randomisée chinoise publiée dans Fertility and Sterility.

Cet article est réservé aux abonnés APMnews.com

Vous souhaitez lire la suite ?

30 à 50 dépêches par jour sur les sujets du domaine de la santé

50 000 utilisateurs en France

20 journalistes experts en France et 3 bureaux en Europe

 

A lire aussi