dépêche

 - 

Cancer du sein: l'efficacité de palbociclib-anti-aromatase meilleure en cas d'expression forte des récepteurs hormonaux

L'efficacité de l'association de l'inhibiteur de CDK4/6 palbociclib (Ibrance*, Pfizer) avec un anti-aromatase en traitement du cancer du sein métastatique ER+, HER2- est meilleure quand il y a une expression élevée des récepteurs des estrogènes et de la progestérone, selon une étude présentée mercredi au congrès de l'European Society for Medical Oncology (ESMO) consacré aux cancers du sein, à Berlin.

Cet article est réservé aux abonnés APMnews.com

Vous souhaitez lire la suite ?

30 à 50 dépêches par jour sur les sujets du domaine de la santé

50 000 utilisateurs en France

20 journalistes experts en France et 3 bureaux en Europe

 

A lire aussi