dépêche

 - 

BPCO: résultats contradictoires pour la pression expiratoire oscillante dans deux études

Un dispositif de pression expiratoire positive oscillante (Pepo) a montré son intérêt sur la qualité de vie lié à la toux des patients atteints de bronchopneumopathie chronique obstructive (BPCO) dans une étude britannique, alors qu'un autre n'a pas eu d'effet significatif sur les symptômes de BPCO dans une étude néerlandaise, selon des résultats présentés dimanche au congrès de l'American Thoracic Society (ATS) à San Francisco.

Cet article est réservé aux abonnés APMnews.com

Vous souhaitez lire la suite ?

30 à 50 dépêches par jour sur les sujets du domaine de la santé

50 000 utilisateurs en France

20 journalistes experts en France et 3 bureaux en Europe

 

A lire aussi